Indications et contre-indications

Les indications

Les effets bénéfiques du YOGA sont considérables.

Le YOGA permet de lutter efficacement contre les tensions dues à un mode de vie stressant.

 

La quasi totalité des participants voient se réduire, voire disparaître les douleurs dorsales et lombaires d’origine non traumatiques bien entendu, se trouvent grandement soulagées des difficultés respiratoires physiologiques ou liées à l’asthme par exemple, retrouvent une plasticité motrice.

 

De plus, la pratique régulière (hebdomadaire à minima) apporte une modification notoire en matière de calme mental et émotionnel au quotidien. L’approfondissement des bases du Yoga (voir « Origine du Yoga ») vous permettra de découvrir une culture surprenante de modernité et de respect envers l’homme, sa nature et la création dans son ensemble.

 

Les contre-indications

 

Attention : La présentation d’un CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION à la pratique du Yoga fourni par le médecin traitant est obligatoire dès l’inscription. Elle ne peut être suffisante au cours de l’année si des soucis surviennent, chacun étant responsable de la surveillance de son état général mais aussi DANS L’OBLIGATION DE SIGNALER A L’ENSEIGNANT  tout problème ponctuel.

 

La pratique est impossible par exemple dans le cas :

  • d’une sclérose en plaque ;
  • d’épilepsie
  • de toute autre affection sérieuse cardiaque, nerveuse, psychologique …

 

La pratique n’est pas recommandée pour les personnes qui souffrent en cours d’année:

  • du dos (avis du médecin) mais il arrive que certaines douleurs soient atténuées par la pratique et le renforcement de la tonicité des muscles du tronc vertébral; les postures de la Chandelle et de la Charrue seront déconseillées,
  • du cou, si des problèmes cervicaux ont été décelés ; postures avec appui sur la nuque (posture de la Chandelle…)
  • problème de pression artérielle, hyperthyroïdie, menstruations
  • problèmes à la hanche :  limite de posture à contrôler lors de la pratique
  • en cas d’intervention chirurgicale récente (reprise sur avis médical).

 

Si vous avez un doute, même en cours d’année, demandez l’avis de votre médecin.

 

Comments are closed